Faut-il référencer ses offres de formation sur les catalogues en ligne ?

0
503
Annuaire Formation
Etre Informé de la mise à jour de cet article
( 0 Followers )
X

Etre Informé de la mise à jour de cet article

E-mail : *

Avec l’apparition des plateformes de formation comme « Mon Compte Formation » ou EDOF, se cumulant avec bien d’autres places de marché privées, nous sommes en droit de nous interroger sur notre place dans cet écosystème.

En effet, ces Market Place (Places de Marché), mettent à plat bon nombre d’indicateurs sur le sujet au détriment de la qualité même de la formation.

Risquer de noyer la singularité de son offre dans la masse

Nous avons donc d’un coté les grands distributeurs de la formation que sont les mastodontes de la formation comme Cegos, Orsys, M2I, et de l’autre coté, une myriade d’organismes de taille moyenne ou petite qui ne retrouvent leur place dans cet écosystème que par le prix, au détriment de la singularité de leur offre.

Ainsi, si je prends l’exemple d’un de mes clients (Nous avons travaillé ensemble sur leur Datadock), Mountain Path, se proposant de former les dirigeants et managers au management de crise et des situations difficiles en haute montagne.

il est bien évident que Mme Michu, nouvellement promue au stade de manager et qui recherche à se former sur le management ne sera pas concernée par cette offre et ce n’est donc certainement pas via ce genre de plateformes qu’elle s’inscrira à ce genre de formations.

C’est certainement par bouche à oreille, relations humaines qu’elle entendra parler de l’originalité de cette offre et des perspectives qu’elle ouvre de par le climat extrême dans lequel elle nous positionne.

Si je prends un autre exemple client avec Happy Few qui propose de l’équicoaching (nous avons travaillé ensemble sur leur obtention de Certification), le coaching par le cheval, ou comment apprendre à développer ses compétences de coach, de manager via le management du cheval.

Là aussi, comment imaginer la présence ou du moins la valorisation d’une telle offre dans un catalogue de masse comme ceux pré-cités.

Découvrez comment créer une offre de formation unique et sans concurrence

Pour trouver la réponse à cette question, il peut être bon de se tourner vers le passé ou vers ce qui se trouve dans des secteurs autres que ceux de la formation.

Equivalence avec le secteur de la grande distribution

Lorsque Michel, agriculteur et vendeur de lait s’est vu proposer de vendre non plus 10 000 litres de lait par an mais 100 000 litres de lait par an par le groupe Carrefour, il a bien évidemment du renoncer à sa démarche artisanale au profit d’une démarche industrielle.

Bon Marché

Dans un premier temps de l’histoire il a même utilisé tout un tas de procédés consistant à déshumaniser sa démarche et utiliser des produits aux valeurs éthiques discutables. Puis 20 ans plus tard (disons en 2020) les consommateurs ont souhaité renoncer à cette consommation outrancière au profit d’une consommation plus authentique, plus réfléchie, plus en phase avec un rapport équitable entre les différentes parties de ce processus d’achat. Même si bien entendu, certains continueront à consommer du lait « pas cher made in Pologne ».

Mais si il faut attendre 20 années d’application pour que les consommateurs de formation apprennent à mieux consommer, ça va pas le faire me dire vous.
En effet, j’aime beaucoup cet avis sur l’application « Mon Compte Formation » avec 32 « J’aime » tout de même.

Sacré Jimmy Riot. A toi tout seul tu représentes au moins 3 générations de consommateurs de formation.

En effet, je trouve cet avis sur l’application « Mon Compte Formation » avec 32 « J’aime » (symbole qu’il n’est pas seul à penser ainsi) très pertinent.
Que révèle ce commentaire ? De nombreuses choses à mon sens que je résumerai ici en quelques points.
– D’abord que le consommateur de formation a été pendant tellement longtemps assisté par l’état dans sa consommation de formation, qu’il ne s’est jamais interrogé sur le rapport entre lr prix et la véritable valeur de ce qu’il apprenait en formation.
– Ensuite qu’il ne se rend pas compte du coût du travail. les 150€TTC de l’heure cités ici représentent en réalité 125€HT de l’heure qui sont réellement perçus par l’entité concernée. Ensuite, il est bien évident que l’on ne fait pas de la VAE à la chaîne en mode médecin généraliste; Un consultant VAE rencontre probablement une à deux personnes par jour pour ses VAE et que pour une heure de travail en présence de l’accompagné, il y a au moins une heure de travail en annexe. En d’autres termes c’est 125€ par jour que l’entité exécutant le VAE va percevoir pour cette prestation. Soit 18€ de l’heure sur lesquels il y aura 50% de cotisations sociales et je n’ai pas encore parlé de l’impôt sur les société ou de l’impôt sur les revenus. En bref il restera, dans mon exemple un maximum de 9€ par heure pour le consultant réalisant la VAE.
En bref c’est exactement ce qui s’est produit avec notre vendeur de lait pendant des années : Des consommateurs trop mal informés d’une part et un mode de consommation inadapté.

Découvrez comment créer une application pédagogique

Mais il y a un autre phénomène à relever ici, c’est que les problématiques de gestion du consultant en VAE ne concernent pas ou en tout cas ne doivent pas concerner le client final.

Equivalence avec le freelance incompétent

Le second secteur auquel je souhaite comparer cette situation, c’est le secteur du Freelance en prestation de service. Ce secteur regorge de freelance en tout genre vendant leurs services, parfois même leur expertise dans des fourchettes de prix aussi large qu’un rateau.

Et bien souvent, lorsque vous faites appel à un freelance, le véritable coût de son intervention se résume au coût de son incompétence. Incompétence organisationnelle, incompétence de communication, incompétence technique, démarche non digitalisée, absence de réutilisation des contenus, bref tout est réuni pour qu’il ait du mal à gagner sa vie et du coup, le seul client qu’il va avoir dans la semaine va devoir compenser financièrement toutes ces incompétences.

Freelance Accusé

Et c’est cela qui es foncièrement insupportable pour le client final. Il ne comprend pas que le prix ne soit pas plus bas compte tenu des moyens dont nous disposons à notre époque. Aussi notre ami « Jimmy Riot » de notre précédent exemple se doute bien que si le travail est fait par un assemblage d’humain et d’informatique on devrait arriver à faire chuter le prix par 2 même si cela n’est pas son métier.

Et c’est en cela que nous, organismes de formation nous devons changer : Entant qu’organisme de formation, nous devons tout mettre en place pour faire chuter les coûts de gestion et ainsi rendre accessible nos formations au plus grand nombre (Ou augmenter notre marge me direz vous 🙂 )

En définitive, il s’agit donc aussi pour nous entant qu’organisme de formation d’accepter notre obligation de revisiter notre façon globale de produire pour diminuer les coûts afin de prendre une position sur ce genre de plateformes.

Ce n’est pas une obligation, c’est juste un signal d’alerte. Il existe et continuera d’exister des artisans dans tout secteur mais le contexte de travail n’est pas le même.

Découvrez comment recruter un formateur

Concevoir des solutions de formation augmentées

Autrement dit, que l’on souhaite rentrer ou non sur ces plateformes, si nous ne voulons pas rester en marge de l’évolution a priori normale de notre métier, nous nos devons de proposer des solutions augmentées, c’est à dire des solutions qui vont au delà de la simple animation de formation.

Ceci implique de nombreux concepts sur lesquels vous avez déjà probablement commencé à vous former et sur lesquels il va falloir encore travailler.

En résumer il s’agit :
– De former l’apprenant avant, pendant et après la formation.
– De proposer à l’apprenant d’apprendre plus pour le même prix.

Découvrez comment créer des solutions de formation augmentées

Ok nous avons donc bien compris ce vers quoi nous devons faire évoluer nos offres de formation afin de ne pas se sentir victime d’un système de référencement des offres de formation dénommé Market Place.

idée formation

Mais revenons en à notre question initiale, faut-il référencer ses offres de formation sur les catalogues en ligne ?

Qui sont les acteurs des catalogues en ligne ?

Les acteurs en la matière sont nombreux et peuvent présenter de nombreuses formes. Par ailleurs, cette liste est susceptible d’évoluer. Aussi, n’hésites pas à alimenter celle-ci en renseignant ce formulaire. Notez également qu’il existe de nombreux catalogues spécifiques à des thématiques (exemple: le Thème de la CAO).

Horodateur
Nom de la plateforme
URL de la plateforme
Spécificité
MonCompteFormationhttps://www.moncompteformation.gouv.fr/Public. Certifiant&Qualifiant uniquement
EDOFhttps://www.of.moncompteformation.gouv.fr/espace-public/Public.
ICI Formationhttps://www.iciformation.fr/Privé
MaFormationhttps://maformation.fr/Privé
Diplomeohttps://diplomeo.com/Privé. Dédié aux écoles
Kelformationhttps://www.kelformation.com/Privé.
Pole Emploihttps://candidat.pole-emploi.fr/formations/recherchePublic
TopFormationhttps://www.topformation.fr/Privé.
IGShttps://www.groupe-igs.fr/comparer-des-formationsPrivé. Dédié aux formations IGS
Orianehttps://www.oriane.info/Public. Région Ile de France
La Centrale de la formationhttps://www.developinvest.com/expertise-et-services/centrale-de-formation/recommandations/Privé. Usage restreint
Skilluphttps://www.skillup.co/Privé. Usage restreint
Onseformehttps://www.onseforme.com/Privé. Usage restreint
VroomVroomhttps://www.vroomvroom.fr/Privé. Dédié aux auto-ecoles

Chaque catalogue propose un modèle économique spécifique qu’il faudrait détailler comprenant un éventuel coût d’entrée, une éventuelle limite du nombre de formations que vous pouvez publier, un éventuel coût relatif au nombre de demandes de formations effectué grâce à cette plateforme.

Enfin et surtout, chaque catalogue impose des restrictions d’accès pouvant aller de la certification de vos formations à la contrainte informatique vous nécessitant d’importantes actions internes ou de fastidieuses manipulations en ligne.

Découvrez les solutions pour référencer vos offres sur ces catalogues en ligne

Que référencer sur ces catalogues en ligne ?

En fonction du modèle économique relatif à chaque plateforme, la stratégie de référencement de vos offres peut varier.

Par ailleurs, il faut prendre en compte la lourdeur de gestion de vos formations sur la plateforme. Chacune permettant en l’occurence de saisir vos sites, vos thèmes de formations, vos produits de formation et vos sessions dans chaque ville.

Annuaire Formation

Comprenez bien que si chaque plateforme vous nécessite 2 jours de saisie sans que vous ne sachiez le bénéfice que vous pouvez espérer, jamais vous ne vous référencerez sur ces plateformes.

Aussi mon conseil en la matière est d’abord de prendre contact avec chaque plateforme et de référencer vos formations les plus rentables.

Découvrez comment déterminer la rentabilité de ses sessions de formation

Cet article était - il intéressant ?

Clique sur les étoiles pour voter !

Note moyenne 3.7 / 5. Compte des votes : 3

Pas encore de vote ? Soyez le premier à noter cet article !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici